• Le mouvement "colibris" une voie pour l'humanité

     

    Le Mouvement pour la Terre et l’Humanisme, initié et présidé par Pierre Rabhi, devient officiellement “Colibris”, et met en ligne un site internet collaboratif , en partenariat avec Le Marché Citoyen.

     

       

     Le Mouvement pour la Terre et l’Humanisme, association initiée et présidée par Pierre Rabhi, devient officiellement “Colibris”, une plateforme collaborative, qui redonne à chacun le pouvoir d’agir, à son échelle et de se mettre en réseau avec ceux qui poursuivent la même démarche, individuellement ou collectivement.

      Depuis quelques années, l’humanité semble vivre une étape décisive de son évolution : nous assistons à un véritable éveil des consciences.
    Chaque jour, face aux différentes secousses que traversent nos sociétés (crise financière, péril alimentaire, réchauffement climatique, disparition de la biodiversité, tensions sociales), nous sommes de plus en plus nombreux à mesurer les limites d’une organisation mondiale qui ne fonctionne plus.
    Loin d’être passagères, ces crises imbriquées les unes dans les autres, révèlent le chaos structurel d’un système inadapté à la réalité écologique et humaine de notre planète.

    Si beaucoup se sentent impuissants face à la démesure de ces bouleversements, un grand nombre voit dans ces temps troublés, l’opportunité inespérée de repenser globalement la logique de nos sociétés et de nos modes de vie.

    Comme le dit Pierre Rabhi : « Entre un monde qui décline et un autre à construire se trouve une transition qu’il ne faut pas gâcher par notre inertie. Il s’agit d’un véritable changement de paradigme qui doit placer l’être humain et la nature au coeur de nos préoccupations et toutes nos compétences et moyens à leur service. L’ère de la sobriété, de la simplicité heureuse a sonné. »

     Du Mouvement pour la Terre et l’Humanisme à Colibris

     Le Mouvement pour la Terre et l’Humanisme a été créé en juin 2006, suite à la décision de Pierre Rabhi de ne pas se représenter à la candidature aux élections présidentielles.
    Jugeant que la politique dans sa forme actuelle ne pouvait répondre efficacement aux crises fondamentales que nous rencontrons, il a préféré donner naissance à une organisation citoyenne dont l’objectif est de mettre en oeuvre une « politique en actes ».

    Pendant deux ans, Pierre Rabhi et son équipe, sont allés, de conférences en conférences, à la rencontre du public. Partout en France (mais également, en Suise, au Maroc, en Belgique), ils ont recueilli les attentes d’une population en quête de sens et de solutions.

    Fort de ce savoir, le Mouvement pour la Terre et l’Humanisme a pris le parti d’évoluer, pour concentrer son action sur la transformation des modes vie à l’échelle individuelle et collective. Rebaptisé Colibris, il se dote d’un dispositif d’outils collaboratifs, véritable activateur d’initiatives qui ne demandent qu’à être reliées, reproduites, adaptées...

     Les fondements de Colibris

     Colibris souhaite apporter une réponse de société globale et soutenable pour l’être humain et la planète en identifiant, en reliant et en adaptant les initiatives locales, aujourd’hui disséminées.

     Le « micro », lieu de la transformation

     « Tout changement implique le changement de soi car si l’être humain ne change pas lui-même, il ne pourra changer durablement le monde dont il est le responsable.» affirme Pierre Rabhi.

    L’action à notre échelle, est un des fondements de la philosophie de Colibris.

    Ce parti pris résolu s’appuie sur plusieurs réfléxions :
    Nous mesurons aujourd’hui l’inertie, la complexité des macro-systèmes et la difficulté d’y organiser le changement (protocole de Kyoto, Grenelle de l’environnement, sommet de Johannesbourg, etc.).
    - La difficulté à changer et à agir pour la majorité d’entre nous provient souvent d’un sentiment d’impuissance et de resignation face à l’ampleur des problèmes, des systèmes qui nous renvoie à l’aspect dérisoire de nos gestes.
    - La dimension locale offre une grande marge de manoeuvre pour les citoyens mais également pour les entrepreneurs ou les élus : un maire est beaucoup plus libre de changer la politique de sa ville ou son village qu’un ministre de bousculer la legislation de son pays
    - Participer à la transformation de son village, de son quartier procure de la satisfaction, du sens et offre une visibilité immédiate des résultats. Chacun agit ainsi pour sa qualité de vie et plus seulement pour « sauver la planète ».
    - Un macro-système est fait de nombreux micro-systèmes. Changer les micro-systèmes, c’est changer le macro-système.

     Valoriser et interconnecter les solutions

     Le monde fourmille d’initiatives et de solutions, portées par des hommes et des femmes soucieux de contribuer à un monde plus écologique, plus équitable, plus juste. Il est temps de les valoriser, de les mettre en réseau, pour que chacun puisse s’en inspirer, se les approprier et les développer.

    Elles sont individuelles ou collectives, simples et facilement applicables : acheter bio et local, pratiquer l’agroécologie, créer une AMAP, passer une cantine en bio, se mettre à l’éco-construction, utiliser les énergies renouvelables, la récuperation d’eaux de pluie, la phytoépuration, développer des programmes pédagogiques, créer des jardins partagés, organiser des pédibus…

    Colibris fait le pari de les relier pour favoriser le dialogue, l’émulation, l’innovation. Valoriser et fédérer toutes ces expériences singulières contribuera à l’émergence de solutions concrètes et de nouveaux modèles, en mesure de répondre aux enjeux sociétaux d’aujourd’hui et de demain.

    Les outils de Colibris

     Des outils pour s’inspirer, s’informer, agir, se mettre en réseau…

    Manifeste pour la Terre et l’Humanisme : Pierre Rabhi a écrit un “livre-manifeste” publié aux Éditions Actes Sud. Il est à la fois une synthèse de sa pensée depuis plus de quarante-cinq ans, le fondement de l’action de Colibris et un appel à transformer notre vision du monde et nos modes de vie. Il participe à la promotion du Mouvement. D’autres livres sont en gestation, nés du partenariat avec les éditions Actes Sud tels qu’un manuel d’Agroécologie et des guides pratiques d’actions locales.
    Autres livres : La stratégie du Colibri de Séverine Millet, guide de l’écocitoyen proposant des modes d’emploi pour monter un AMAP, une cantine bio, etc.

    Le site internet collaboratif, www.colibris-lemouvement.org : il est une plateforme de rencontres et d’échanges entre ceux qui cherchent et ceux qui proposent de solutions. Il balaie les thématiques fondamentales liées aux enjeux de notre société : éducation, santé, agriculture, bio, énergie… Il valorise les initiatives locales et relie les différentes actions.
    Les internautes peuvent signer en ligne la Charte internationale pour la Terre et l’Humanisme, trouver des acteurs près de chez eux grâce à un annuaire géolocalisé et rencontrer des associations qui portent des projets dans leur région.

    Le site est aujourd’hui en ligne dans sa version 1. Une version 2 avec une partie spécifiquement collaborative (wiki) sera mise en ligne à partir de juin 2009.

    Le film La Terre vue de la Terre, solutions locales pour un désordre global : Coline Serreau tourne un film documentaire qui dresse, un panorama de solutions locales mises en oeuvre à travers le monde et tout particulièrement touchant à l’agroécologie. Elle a suivi entre autres, l’expérience et les actions menées par Pierre Rabhi et Terre et Humanisme.

    D’autres films documentaires comme We feed the world, La marche des gueux, The futur of food, sont également utilisés comme outils de sensibilisation et déclencheurs d’actions locales (ex : Nos enfants nous accuseront pour les cantines bio).

    Les conférences et événements en région : ils sont des espaces privilégiés pour rencontrer le public, l’écouter, considérer ses attentes, ajuster les outils et percevoir subtilement l’évolution du monde. Ils sont également l’occasion de créer de la synergie entre les acteurs des réseaux locaux et de présenter leurs initiatives à un nouveau public.

     “Une politique en actes”

     L’objectif de Colibris est de mettre en oeuvre une politique en actes pour :
    › Offrir une visibilité et une légitimité aux porteurs de solutions, qu’ils soient associatifs, économiques, politiques...
    › Permettre à un ensemble de citoyens de reprendre du pouvoir sur leur vie en agissant localement à leur échelle en collaboration avec les sphères politiques et économiques, localement, régionalement, nationalement.
    › Participer concrètement à l’évolution de la société en mettant en réseau les personnes et les actions.

     Lien(s)

    www.colibris-lemouvement.org

     


     

     

     

     

    « Moisson exceptionnelle de blé à Montreuil Conférence/débat sur la décroissance »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :